Accueil


ACAFC : Formation Théorique 2019 à Gonsans le Dimanche 28 avril 2019.

ACAFC : Assemblée Générale à Gonsans le Dimanche 9 Juin 2019

FDC25 : Journée Formation Obligatoire le samedi 27 avril 2019 à Gonsans


Lien Album Photo des Trophées ACAFC depuis 2016

Lien Album Photo des Trophées ACAFC avant 2016


mardi 26 mars 2019

Les photos de l'entraînement du 16 mars à Mandeure

 








 

lundi 25 mars 2019

Haute-Saône : 350 visons libérés de l’élevage de Montarlot-lès-Rioz


 Source : l'Est Republicain.fr


 Dans la nuit de jeudi à vendredi, une ou plusieurs personnes se sont introduites sur le site d’élevage de visons de Montarlot-lès-Rioz et ont ouvert les cages libérant 350 animaux. 90 manquent toujours à l’appel. Le propriétaire a porté plainte.


90 animaux manquent toujours à l’appel.  Photo illustration ER /DR

« J’en ai pleuré quand j’ai découvert ça : j’ai des animaux mutilés, les femelles se sont battues. Certaines n’ont plus de queue, les lèvres arrachées, il y a des blessés de tous les côtés », explique Sylvain Chassain, éleveur de visons à Montarlot-lès-Rioz.
Dans la nuit de jeudi à vendredi, une ou plusieurs personnes se sont introduites dans son élevage et ont ouvert les cages de 350 visons d’Amérique, soit 80 % de l’exploitation. En été, après la naissance des petits, l’élevage peut monter jusqu’à 2 200 bêtes. « On en a récupéré une partie sur le site. Il en manque 90. On pense qu’ils ont été volés car sur un 1km2 autour de l’exploitation, on en a retrouvé aucun », ajoute l’éleveur qui a porté plainte ce vendredi à la gendarmerie pour vol, dégradation et actes de cruauté.

Un projet d’extension contesté.

Depuis plusieurs mois, le site est au cœur d’une polémique. Sylvain Chassain a déposé en 2016 une demande d’agrandissement pour 7 700 visons , qui, après enquête publique, lui a été accordée par la préfecture. Depuis 2018, l’association Combactive se bat pour faire annuler cette décision. Elle a assigné en justice la préfecture de Haute-Saône. « Comme ce qui a été fait dans le Doubs, à l’élevage d’Émagny, où, après des années de procédure , nous avons obtenu gain de cause. C’est la première fois qu’un propriétaire a été condamné à de la prison ferme  », commente Fabien Robert, président de l’association dijonnaise.

« À Montarlot, les conditions sont meilleures qu’à Émagny, c’est même peut-être un des meilleurs élevages », concède-t-il. « Mais les cages restent toutes les mêmes : les visons peuvent tout juste s’y lever. Et les visons d’Amérique n’ont rien à faire chez nous : ils vivent au bord des rivières et sont plutôt solitaires. Ces élevages concentrationnaires ne devraient plus exister. »

Manifestation le 4 mai

Combactive met aussi en avant dix points techniques environnementaux « pouvant causer préjudice aux riverains » dont « le lisier des visons hautement polluant en phosphore et injecté dans un méthaniseur sans connaître l’impact à court et long terme ».
De là à y voir un rapport avec l’ouverture des cages ? « Il n’y en a aucun », affirme Fabien Robert. « Il faut savoir que les animaux libérés seront tous morts d’ici trois jours : ils ne savent pas manger seuls, ni boire, ce sont des proies. On ne peut pas cautionner cette action même si on peut la comprendre. Ceux qui ont fait ça ont dû penser “il vaut mieux vivre un ou deux jours en liberté que toute sa vie en cage” ».
Le 4 mai, une manifestation est prévue pour dénoncer le projet d’agrandissement de l’élevage. « Après une marche symbolique dans le centre de Vesoul, des cars seront mis à disposition pour conduire les volontaires à l’élevage de Montarlot-lès-Rioz », annonce le militant de la cause animale.

 Eléonore TOURNIER
 

vendredi 22 mars 2019

WE du 23 et 24 mars 2019 : Entrainements ACAFC

 A l'attention de tous ceux qui veulent venir s'entraîner, quelque soit le pôle d'entraînement :  pour des questions d'assurance et de responsabilités, pensez à vous acquitter de votre cotisation 2019 si ce n'est pas encore fait.



  ----------------------------------------------------------
POLE MANDEURE

Samedi 23 mars


Exellente météo annoncée à Mandeure pour l'entraînement de ce samedi.


Merci de dire qui sera présent (en commentant cet article). 
A Samedi, 14h30 à la combe à Momo

Pour ce samedi, c'est Eric qui arrosera au "Brut" son chevreuil de la fin d'année.

Si des stagiaires 2019 sont présents (qui ne connaissent pas le site d'entraînement), merci de me prévenir par téléphone afin que l'on se donne rdv sur le parking du Super U à Mandeure.



Pour appeler Pat.
Port : 06 71 79 61 02

----------------------------------------------------------

POLE JURA (Dôle)


Dimanche 24 mars

Suite à un gros boulot de Patrice pour rendre le terrain praticable,
le 1er entraînement sur le pôle Dôlois aura lieu ce WE.

 N'hésitez pas à appeler Cyril pour le rdv (la situation géographique du terrain est sur la page d'accueil du blog)


Pour appeler Cyril.
Port : 06 38 20 65 85
 
-----------------------------------------------------------
A l'attention de tous ceux qui veulent venir s'entraîner, quelque soit le pôle d'entraînement :  pour des questions d'assurance et de responsabilités, pensez à vous acquitter de votre cotisation 2018 si ce n'est pas encore fait.

jeudi 21 mars 2019

Australie : Attaqué par un homme avec un arc, son iPhone lui sauve la vie


Source : lavoixdunord.fr

Un homme en Australie a survécu à une attaque à l’arc et aux flèches après avoir tenté de photographier son agresseur avec un smartphone. Le téléphone a arrêté la flèche, alors qu’elle était sur le point de l’atteindre.


 Selon la police de Nimbin, l’homme de 43 ans rentrait chez lui quand il a remarqué une personne armée d’un arc près de l’entrée de sa maison. Il sort alors son téléphone pour garder une preuve de la scène.

Selon la police de Nimbin, l’homme de 43 ans rentrait chez lui quand il a remarqué une personne armée d’un arc près de l’entrée de sa maison. Il sort alors son téléphone pour garder une preuve de la scène.

L’apercevant, l’homme à l’arc dégaine une flèche, ajuste son tir et tire. Celle-ci vient se planter dans l’iPhone du photographe, explosant l’écran et sa protection. Emporté par le téléphone s’écrase sur son menton le coupant légèrement. La police de cette ville, hébergeant une importante communauté hippie, est appelée et les secours arrivent rapidement. Heureusement la blessure ne nécessite pas de soin.

Selon la police de Nimbin, l’homme de 43 ans rentrait chez lui quand il a remarqué une personne armée d’un arc près de l’entrée de sa maison. Il sort alors son téléphone pour garder une preuve de la scène.

L’apercevant, l’homme à l’arc dégaine une flèche, ajuste son tir et tire. Celle-ci vient se planter dans l’iPhone du photographe, explosant l’écran et sa protection. Emporté par le téléphone s’écrase sur son menton le coupant légèrement. La police de cette ville, hébergeant une importante communauté hippie, est appelée et les secours arrivent rapidement. Heureusement la blessure ne nécessite pas de soin.

Les forces de l’ordre sont parvenues à mettre la main sur le tireur. Selon un communiqué de la police de Nimbin, il s’agirait d’un voisin de 39 ans en contentieux avec la personne agressée. Il a été arrêté pour tentative d’assassinat et sera jugé le 15 avril prochain. En attendant, il a été libéré sous condition par un tribunal de Lismore.


Chaque année, Nimbin héberge un festival très populaire autour de la culture du cannabis























 

mercredi 20 mars 2019

Combien d’accident de chasse durant la saison 2018-2019 ?

  
Source : video-de-chasse.fr

Lors d’une réunion Express demandée par la fédération nationale des chasseurs une réunion du CNCFS (conseil national de la chasse et de la faune sauvage) a eu lieu le 14 Mars.

Plusieurs points ont été abordés. Nous les publierons dans différents articles lors des prochains jours.

Cependant dans cette réunion une information capitale a été délivrée par l’ONCFS (office national de la chasse et de la faune sauvage).

Combien d’accidents mortels a eu lieu cette saison de chasse 2018-2019 ?

Cette information a été indiquée sur demande de la LPO, qui aura eu une réponse oral en attendant le bilan papier du nombre d’accidents survenu durant la saison 2018-2019.

Un nouveau record en France a été établi, grasse à une approche axée sursla sécurité et à la sensibilisation de nombreux chasseurs à travers des formations et le permis de chasser.

En effet sur cette saison 2018-2019, il a été totalisé 7 accidents de chasse mortel.

Ce chiffre semble toutefois important mets est bien loin des résultats depuis plus de 30 ans.


 Une bonne nouvelle pour la chasse !