Accueil


ACAFC : Formation Pratique à Mandeure le Dimanche 27 Mai

ACAFC : Assemblée Générale à Gonsans le Dimanche 10 Juin

FDC25 : JFO le samedi 18 août 2018 à Gonsans


Lien Album Photo des Trophées ACAFC depuis 2016

Lien Album Photo des Trophées ACAFC avant 2016


vendredi 17 août 2018

Samedi 18 août : entraînement ACAFC





  ----------------------------------------------------------
POLE MANDEURE

Samedi 18 août


Toujours pas d'entrainement ce samedi à Mandeure, tout le monde est en vacances ou en déménagement, Christian et moi-même sommes retenus à la FDC25 à Gonsans pour la JFO d'août ... 
Profitez bien encore !!!



Pour appeler Pat.
Port : 06 71 79 61 02

----------------------------------------------------------

POLE JURA (Dôle)




Pour appeler Cyril.
Port : 06 38 20 65 85
 
-----------------------------------------------------------
A l'attention de tous ceux qui veulent venir s'entraîner, quelque soit le pôle d'entraînement :  pour des questions d'assurance et de responsabilités, pensez à vous acquitter de votre cotisation 2018 si ce n'est pas encore fait.

Arc Hoyt Carbon Matrix Element G3 à vendre


ARC: Hoyt Carbon Matrix Element G3 droitier
Année 2015 
Allonge 28"   Puissance 60-70#

Décocheur index 

Repose flèche à effacement QAD

Viseur Truglo 4 pins

Possibilité de laisser les flèches et lames.

Prix 400€ 
Anthony JEAMBRUN
CHARQUEMONT
tel: 06 70 79 42 25



jeudi 16 août 2018

Après le brocard, un renard pour Xavier

 
Nous sommes le 14 Août et, comme d'habitude j'allais dire, Olivier et moi partons nous planquer dans les bois, histoire de voir si un ou plusieurs renard ne sont pas en vadrouille.
 
A 19h00 nous sommes en place, Olivier au mirador et moi, en lisière de bois, sur mon échelle "camo". 1 km environ nous sépare.
Ce soir, olivier apercevra 5 chevreuils et un renard adulte plus rapide que Speedy Gonzales. Le renard est sauve, olivier n'a pas eu le temps de décocher ni même d'armer, mais ce n'est que partie remise.
 
De mon coté, je suis à l'endroit ou, 2 jours plus tôt, j'ai raté un renard après pourtant 2 flèches tirées.
 
La lumière qui baisse, mon pin allumé qui m'aveugle, l'angle de tire pas évident à cause du tronc d'arbre dans le dos, le stress qui monte au fur et à mesure que le renard se rapproche? Peut-être un peu de tout ça.
 
Pendant plus de 2 heures rien ne se passe, c'est la dèche!!!
Puis, vers 21h00, j'aperçois un renard, il arrive par ma droite. Même robe, même gabarit, c'est un jeune de l'année et certainement le même qu'il y a 2 jours.
 
Je le laisse approcher et même me dépasser, afin d'avoir un angle de tir correct. Cela prend environ 2 minutes et me permet de gérer mon rythme cardiaque qui s'affole un peu. Le renard est à présent sur ma gauche, à environ 10h00, et me présente son flanc 3/4 arrière.
 
J'arme mon arc, vise la cage thoracique et décoche ma flèche.
Le bruit à l'impact et le grognement de l'animal, m'indiquent immédiatement qu'il est touché. Il se traîne sur ses pattes avant, la flèche à touché la colonne.Je l'achève avec une deuxième flèche et il ne tarde pas à s'immobiliser définitivement.
 
Mon premier renard à l'arc!!!!!!!!!!!
 
Une nouvelle fois, merci à mon ami Olivier, qui m'a incité à me poster sur mon échelle, ce qui n'était pas ma première intention du soir. Un pressentiment peut-être?
 
Même à une distance relativement proche, environ 10 m, le tir à l'arc d'un renard n'est pas évident pour le débutant que je suis.
La cible est petite, la luminosité faible, la confiance en soit encore assez moyenne et le stress toujours là. Merci aux entraînements à Mandeure et à ceux que nous faisons à St Georges avec Olivier.
 
Vivement la suite.
Xavier Munier 


mardi 14 août 2018

Samedi18 août : dernière journée de formation obligatoire arc 2018 pour la Franche-Comté

Cette journée constitue l'étape obligatoire qui vous permettra de pratiquer légalement la chasse à l'arc.

Son but est de vous faire découvrir la chasse à l'arc par un programme défini bien cadré par le texte officiel.
Vous aurez donc accès à des informations telles que la présentation et la nomenclature des différents types d'arc et de certains matériels et accessoires utilisés, des notions et termes utilisés en archerie, la législation spécifique à la chasse à l'arc, la sécurité, l'anatomie des ongulés, les différents modes de chasse et vous aurez également l'occasion d'effectuer quelques tirs avec différents types d'arc.

Il faut quand même que vous ayez à l'esprit que malgré le programme chargé, cette journée ne fera pas de vous un chasseur à l'arc. Notre discipline requiert beaucoup de plus de connaissances et demande plus de pratique qu'une simple journée passée en salle ...


Les prochaines journées de Formation Obligatoire 2018 pour la Franche-Comté auront lieu à Gonsans (25) (voir cartes ci-dessous):
                                                                       
    le samedi 28 avril 2018
et
le samedi 18 août 2018

Cette journée est organisée par la Fédération des Chasseurs du Doubs avec l'aide d'instructeurs de notre association.
Pour vous inscrire :
Contacter Mickael Mairot
Mail :
mairot.m@fdc25.com
ou un appel au Tél : 03 81 61 23 87

Courrier d'inscription à envoyer à :
Fédération Départementale des Chasseurs du Doubs.
Rue Chatelard
25360 GONSANS


Joindre :
- Le formulaire d'inscription rempli
- Une copie d'une pièce d'identité
- Une enveloppe timbrée et libellée à l'adresse du candidat.
  
Pour télécharger le fichier pdf du formulaire CERFA d’inscription : cliquez ici


A noter que pour les personnes également inscrites à la formation complémentaire dispensée par l'Association des Chasseurs à l'Arc de Franche-Comté, le dossier d'inscription est constitué et envoyé par nos soins, le candidat est dispensé d'assister à cette journée.

Localisation du centre cynégétique de la FDC25 à Gonsans :


 

lundi 13 août 2018

Les vacances cynégétiques de Stéphan dans le Var : Episode 2


Bonjour à  tous

J'ai suivi le conseil de Pat et ai acheté un autre appareil photo. Du coup, je l'ai essayé. Voici le résultat qui me semble mieux... Qu'en pensez-vous ?

Pour ce sanglier d'hier soir, je me suis éloigné des sentiers battus et j'ai mis mon tree-stand en pleine forêt où les sangliers sortent généralement plus tôt. Le problème dans le sud mais pas seulement, c'est les vents. Il faut gérer le vent du jour et le thermique du soir qui se met en place au plus fort de la chasse, vers 20h45, un peu le casse-tête... Sur cette zone, il y a une souille bien humide et fraiche sous un rocher, qui doit être appréciée par ces journées de chaleur intense, je me suis placé de manière à la surplomber.

Je n'ai eu plus qu'à attendre la venue d'un "client". Elle est arrivée vers 21h, seule. Je n'ai pas réussi à identifier le sexe avant de tirer mais le poids correspondait à ce que l'on est en droit de flécher sans distinction de sexe. Je n'ai pas attendu qu'elle se souille. La flèche est partie un peu haute et c'est la colonne qui a pris le choc principal. Je m'étais bien dit qu'une fois, il allait falloir descendre de l'arbre pour servir un animal blessé mais cela ne m'était encore jamais arrivé. Et pour le coup, je m'y suis très mal pris car après 5 coups de couteau à l'endroit du coeur, la jeune femelle respirait encore péniblement. Elle a mis 3 minutes au moins avant de s'éteindre. Je ne suis pas prêt d'oublier son regard qui m'a bien rappelé que le geste de prendre une vie est d'une gravité extrême et que cette responsabilité, on la prend de loin ou de près. 

Cette femelle qui pèse 29kg a été tirée avec mon arc Bowtech de réserve car le principal doit être réglé mardi prochain par Fred "le barbare" pour ceux qui connaissent. Et ceux qui ne connaissent pas encore, le connaitront peut-être un jour si leur quête de précision approche de l'art car Fred est un artiste du réglage d'arc comme il n'y en a probablement peu d'autre en France.

Bon week-end et à bientôt pour la suite. Il me reste une semaine...

Stephan Läng 



vendredi 10 août 2018

Samedi 11 août 2018 : Pas d'entraînement ACAFC





  ----------------------------------------------------------
POLE MANDEURE

Samedi 11 août


Pas d'entrainement ce samedi à Mandeure, tout le monde est en vacances ... donc profitez bien !!!



Pour appeler Pat.
Port : 06 71 79 61 02

----------------------------------------------------------

POLE JURA (Dôle)




Pour appeler Cyril.
Port : 06 38 20 65 85
 
-----------------------------------------------------------
A l'attention de tous ceux qui veulent venir s'entraîner, quelque soit le pôle d'entraînement :  pour des questions d'assurance et de responsabilités, pensez à vous acquitter de votre cotisation 2018 si ce n'est pas encore fait.

Régulation 2018 des ragondins sur les étangs Jurassiens



Ayant de gros souci avec mon PC portable (qui ne démarre plus) dans lequel se trouvent les groupes d'adresse mails avec lesquelles je vous transfère les communications ACAFC, je passe par l'intermédiaire du blog pour vous annoncer que la régulation des ragondins sur les 4 étangs de la fédérations de pêche du Jura est encore possible cette année.

Pour les volontaires, veuillez au préalable me transmettre une copie de votre validation de permis pour la saison 2018-2019. 
Les modalités n'ont pas changées, mêmes lieux, mêmes horaires, même période.
Pour les nouveaux qui seraient intéressés, faite moi un mail et je vous enverrai le règlement, les cartes etc ...   
Comme d'habitude, en retour, envoyez moi un petit contre-rendu de votre sortie avec vos observations, vos captures (tués ou blessés) et faites des photos (des captures et de l'environnement etc...)
A bientôt


jeudi 9 août 2018

Réponse guichet juridique ONCFS sur l'utilisation à la chasse du Viseur Garmin Xero




Suite à l'envoi d'une question envoyée par un adhérent ACAFC à la cellule juridique de l'ONCFS, concernant la légalité de l'utilisation du nouveau viseur-télémètre Garmin Xero, je vous livre leur conclusion et leur réponse.

 Sujet :
Viseur pour arc Garmin Xero

Message/Question :
Bonjour,
J'aimerais savoir si le nouveau viseur Garmin Xero (https://explore.garmin.com/fr-FR/xero/) est autorisé pour la chasse à l'arc en France.
Merci d'avance pour votre réponse.




 Objet : Viseur Garmin Xero - télémètre correction automatique de la visée
La réponse du Guichet Juridique :

Affaire suivie par :
Direction de la Police de l’ONCFS
Réponse :

L'article 7 de l'arrêté du 1er août 1986 relatif à divers procédés de chasse, de destruction des animaux nuisibles et à la reprise du gibier vivant dans un but de repeuplement, dispose qu'"En application de l'article L. 424-4 du code de l'environnement, sont seuls autorisés pour la chasse et la destruction des animaux nuisibles les moyens d'assistance électronique suivants: [...] -les télémètres, qui peuvent être intégrés dans les lunettes de visée fixées sur les armes à feu à la condition que ces dernières ne soient pas équipées d'un système de correction automatique de la visée ; [...]".
S'agissant du dispositif viseur Garmin Xero dont il est question dans votre demande, la documentation présente sur le site du fabriquant indique qu'il comporte un télémètre intégré capable de calculer la distance réelle rapportée à l'horizontale, et ceci quelle que soit l'angle de mesure à l'origine. Cette valeur recalculée est celle à prendre en compte pour calculer la flèche des projectiles (balles, flèche d'arc...). De plus, après un paramétrage individualisé,il propose un point de contre visée, ce qui correspond à une correction automatique de la visée, après mesure d'une distance.
En conclusion, l'article 7 de l'arrêté précité autorise bien les télémètres intégrés dans les lunettes de visée mais uniquement les armes à feu et sans cette correction automatique. Le matériel dont il est question ayant été mis au point pour les arcs, nous vous confirmons que son utilisation est prohibée à la chasse.

Direction de la Police de l’ONCFS


mercredi 8 août 2018

Un joli brocard comme 1er gibier à l'arc pour Xavier, stagiaire ACAFC 2018

 Nous sommes le 28/07/2018, il est environ 20h00.
 
Olivier et moi sommes en place depuis une bonne heure, il a plu aujourd'hui, il ne fait pas trop chaud, les conditions sont bonnes.
 
Nous avons déjà aperçu un beau brocard, mais il n'a pas daigné se rapprocher malgré les appels au Buttolo.
 
Un autre brocard entre en scène, il s'éloigne doucement de moi en broutant l'herbe malgré le Buttolo, puis quelque chose l'effraye, alors il s'éclipse dans ma direction puis se calme à nouveau, il est alors à une cinquantaine de mètres.
 
L'herbe est plus verte dans ce secteur, il en profite et broute tranquillement en se rapprochant de plus en plus.
Je suis posté en lisière, derrière un rideau d'arbustes et dans l'ombre.Le brocard ne me capte pas du tout, pourtant le vent est de Sud Ouest et il aurait pu me sentir, mais il reste calme et se rapproche encore.
 
Mon rythme cardiaque s'accélère à mesure que la distance qui nous sépare diminue. Je respire lentement et avec amplitude, mais j'ai bien du mal à contrôler ce coeur qui trahi mon émotion.
 
Je décide d'armer mon arc lorsque la distance me semble bonne pour un tir (Olivier mesurera par la suite une distance de 17 mètres). Je suis très concentré sur le geste que je me prépare à faire, à ce moment, mon rythme cardiaque s'efface, je ne tremble pas, le brocard est presque de flanc, je lâche alors ma flèche.
 
Un bruit sourd à l'impact me signifie que la flèche a touché sa cible, alors le brocard tourne sur lui-même et se couche au sol. Il est encore vivant, je ne bouge plus, manifestement il est cloué au sol, la flèche a du toucher la colonne.
 
Nous nous rapprochons après quelques instants, l'animal vit toujours, je fais donc ce qui est nécessaire pour écourter ce moment.
Cette flèche est la première que je décoche sur un gibier et elle fait le travail. Chance du débutant ou résultat des entraînements? J'opte pour la deuxième proposition.
 
Grand merci à mon ami Olivier pour ce moment unique qui nous aura tout de même demandé de nombreuses sorties et une patience certaine. Sans son aide et ses précieux conseils, je n'aurai pas obtenu un tel résultat.
 
Indéniablement, la chasse à l'arc demande beaucoup d'investissement, de préparation, de repérage,de patience, mais quelle émotion lorsqu'on aboutit au résultat escompté.
 
Vivement la suite.
 
Xavier Munier
 

mardi 7 août 2018

Les vacances cynégétiques de Stéphan dans le Var : Episode 1

 
Juillet 2018 vers Toulon, Var, 83.



Je profite d'une soirée humide pour ne pas aller chasser et te donner des news. Navré pour les photos plutôt merdiques mais je ne suis toujours pas passé au téléphone portable... En plus j'ai oublié le chargeur et du coup, y va falloir que je trouve un truc pour la suite ...



Premier sanglier mercredi 11.

Gros passage de sangliers sur une coulée de type "autoroute". Plusieurs compagnies de mères suitées me passent sous le tree-stand. A la troisième, à 21h15, un jeune mâle accompagne la laie et ses 5 petits. Il ferme la marche. Je fais un bruit de souris pour stopper tout le monde. Il est plein travers et c'est l'occasion d'essayer mon arc de rechange que je n'ai encore jamais emporté à la chasse. La flèche traverse le coffre et le sanglier disparait au triple-galop. Tout le monde a pris la poudre d'escampette, le silence est revenu. 30 minutes plus tard, il faut que j'y aille car ma femme doit m'attendre à la cabane de chasse avec ma fille pour enfin aller manger. Pas le temps d'aller chercher la chienne pour la faire travailler... Quand on part avec la famille, c'est le prix à payer! 

Je retrouve la jeune bête noire à 30m. La flèche a pris les deux poumons. C'est mon second jour de chasse du séjour.



 Au quatrième jour de chasse, je suis installé dans un chêne que j'adore. Il est parfaitement placé et surtout, à l'aide d'un filet, j'ai confectionné une sorte de fauteuil suspendu tellement confortable. Je peux y rester des heures à lire en attendant l'heure de sortie des animaux. Ce soir, rien ne bouge avant 21h30. J'ai le temps de lire 50 pages... C'est exceptionnel. Est-ce dû aux 5 loups qui ont été aperçus la veille à deux pas de là? Finalement, une jeune mère de moins de 40kg me passe devant avec son seul marcassin et fouille le sol en quête de nourriture. Peu après, elle pousse un grognement et je me dis qu'elle m'a senti mais ce n'est pas le grognement typique qui exprime le "Tout le monde à couvert, un humain est dans le secteur!"



Je tourne la tête et aperçois l'objet de sa frayeur: un monstre gris vient d'apparaitre à l'autre bout de cette petite clairière devant une carrière de marbre. Il observe la laie durant une minute puis fonce vers elle et son petit qu'il chasse sans agressivité pour s'approprier le site. J'ai armé mon arc et me prépare à flécher cette magnifique bête quand soudain, la femelle pousse le grognement d'alarme aux humains. Un souffle de vent a dû tourner brièvement et l'alerter. Le petit n'a pas bougé. Je ne vois plus la femelle et le gros s'éloigne un peu, attend quelques secondes et revient disputer le marcassin. Je me dis que celui-ci a vraiment envie de trépasser ce soir. Je saisis ma chance et lui loge une flèche au défaut du coude, en pleine armure. Il part avec l'antenne surmontée de l'encoche lumineuse. La flèche s'est peu enfoncée dans l'animal mais je n'ai pas le temps de m'en inquiéter. Dès le départ, sa course est chaotique. Il zigzague et ne tarde pas à tomber à 25m de moi, dans les grandes herbes. Il se débat brièvement, pousse un dernier souffle rauque et succombe.



J'attends 5 minutes histoire d'être certain qu'il ne joue pas la comédie. Je descends et m'approche sans le voir car depuis le sol, les herbes le cachent. Là j'ai un doute. Et s'il était juste couché en train de se reprendre ? Moi qui arrive avec mon arc tenu par la corde dans une main et l'appareil photo dans l'autre, je fais un beau couillon... J'aperçois la rivière de sang qui disparait derrière un bosquet d'herbes sèches et je reprends confiance. Je ne me ferai pas charger ce soir!

Quand je le vois couché avec ses défenses, je réalise que cette bête est vraiment conséquente. Deux photos plus tard, il est temps de déposer Monsieur à la chambre froide car il fait encore très chaud ce soir et j'ai hâte de le peser. J'ai oublié de mettre mon panier à l'arrière de mon quad alors je dois retourner le chercher à la cabane. 10 minutes plus tard, je reviens avec la chienne, histoire de la faire participer à la fête. Il faut maintenant monter l'animal sur mon panier pique-nique que j'ai soudé moi-même en prévision de sangliers de 40 kg maximum.... J'y arrive finalement sans me déboiter le dos. Je démarre et me retrouve en "wheeling" sans direction... ce n'est pas gagné. Je dois m'installer sur le réservoir du quad histoire d'avancer sensiblement de centre de gravité. A la vitesse du pas, j'effectue les trois kilomètres pour rentrer en vérifiant que mon trophée ne m'échappe pas maintenant. Il pèse 105 kg qu'il me faut maintenant vider selon les règles de l'art. Après analyse de la blessure d'entrée qui ne portait pas de trace de sang, j'ai constaté que ma lame s'était arrêtée à l'endroit où la cage thoracique se rétrécit au niveau de la gorge. Elle a coupé la trachée et une ou plusieurs artères. De ce fait, tout le sang s'est écoulé dans les poumons et par la bouche. La rivière de sang était donc expulsée par la gueule lors de sa brève course. Il a mis moins de 5 secondes à mourir, noyé dans son propre sang.





Il me faut maintenant le trainer jusqu'à la chambre froide où je ne parviendrais pas à le crocher. Quand je termine le travail de nettoyage, il est minuit passé. Heureusement, ma famille qui m'accompagnait pour la première semaine de vacances est rentrée en train le matin même et je peux désormais vivre au rythme de la chasse. Je ne mange pas et vais directement retrouver ma tente et mon matelas pour une nuit de repos bien méritée. C'est le plus gros sanglier fléché cette année sur la chasse et je suis plutôt heureux de constater que les vacances commencent bien!

Stéphan Läng




vendredi 3 août 2018

Samedi 4 août : entraînement ACFAC





  ----------------------------------------------------------
POLE MANDEURE

Samedi 4 août


Pas d'entrainement ce samedi à Mandeure en raison de la préconisation du gouvernement de garder les vieux au frais pendant cette période de canicule ... (non j'déconne 😂, personne n'est présent pour organiser)



Pour appeler Pat.
Port : 06 71 79 61 02

----------------------------------------------------------

POLE JURA (Dôle)




Pour appeler Cyril.
Port : 06 38 20 65 85
 
-----------------------------------------------------------
A l'attention de tous ceux qui veulent venir s'entraîner, quelque soit le pôle d'entraînement :  pour des questions d'assurance et de responsabilités, pensez à vous acquitter de votre cotisation 2018 si ce n'est pas encore fait.

vendredi 27 juillet 2018

Samedi 28 juillet : entraînement ACAFC






  ----------------------------------------------------------
POLE MANDEURE

Samedi 28 Juillet


Pas d'entrainement ce samedi à Mandeure en raison de la météo orageuse annoncée par le radar météo de nos amis Suisses



Pour appeler Pat.
Port : 06 71 79 61 02

----------------------------------------------------------

POLE JURA (Dôle)




Pour appeler Cyril.
Port : 06 38 20 65 85
 
-----------------------------------------------------------
A l'attention de tous ceux qui veulent venir s'entraîner, quelque soit le pôle d'entraînement :  pour des questions d'assurance et de responsabilités, pensez à vous acquitter de votre cotisation 2018 si ce n'est pas encore fait.