Accueil


Formation ACAFC 2021 : Formation Théorique à Gonsans le Dimanche 25 avril 2021.

Formation ACAFC 2021 : Formation Pratique à Mandeure le Dimanche 9 mai 2021.

Formation ACAFC 2021 : Epreuves Fin de Formation des Stagiaires + Journée des adhérents et Assemblée Générale à Gonsans le Dimanche 6 juin 2021

JFO FDC25 : Journées Formation Obligatoire 2021 : le Samedi 24 avril et 21 août 2021 à Gonsans



Lien Album Photo des Trophées ACAFC depuis 2016

Lien Album Photo des Trophées ACAFC avant 2016


lundi 25 juillet 2016

Premier brocard à l'arc pour Renaud

Cette saison, je paie mon loupé de l'année dernière, un magnifique brocard traversé par une flèche trop avant et non létale.
La recherche au sang nous avait permis de relever le brocard et nous avions vu clairement la sortie de la flèche trop haute trop avant.
Nous l'avions regardé se défiler devant le chien de sang, à peine à vingt mètres de nous, justifiant la remarque du conducteur au départ de cette recherche: "on va continuer la bêtise jusqu'au bout, on va partir sans carabine ..."
Mon président s'est arrangé pour que je ne dispose pas du tir cette fois ci...

Pas grave, je profite d'une nouvelle part de chasse où l'on m'accueille à bras ouvert, arc ou pas, pas de soucis.
J'ai donc commencé mes affûts vers ce poste 17. Petit clin d'œil, c'est le président de mon ACCA qui me montre le territoire car il est partenaire ici depuis plusieurs années.
La première sortie me permet de voir un brocard, un beau six qui reste à peine dix minutes en lisière de bois puis rentre ...
Je vais courir après ce brocard à plusieurs reprises vers mi-juillet... sans succès. Je mets même en œuvre mon affut au sol, un "assassin" m'ignorera superbement se défilant même après avoir marqué une petite pause à 40m puis rentre au bois à vive allure ...
J'attirerai au buttolo une chevrette qui viendra au gagnage pendant 10 minutes à 25m de moi, mais pas de trace du brocard.
Décidément ça ne marche pas...

Le premier juin, j'avais eu un brocard juste sous mon mirador... mais je n'ai pas osé tirer, trop tôt, il faut les laisser se reproduire quand même.
La veille de ce 21 Juillet, j'ai failli décocher sur une séquence assez intense, mais le brocard n'a pas jugé utile de s'arrêter et surtout est passé au-delà de ma distance de confiance, à 26m, c'était trop loin....

Ce matin, je pars à 5h15. Je passe par la cabane pour noter le poste que j'ai choisi, le 15, c'est une chaise de battue qui a été fabriquée, elle est en bois avec une plateforme assez large, on verra que cela m'a été utile!

Dans ce secteur j'avais croisé un 4 lors d'un de mes retours du poste 17 ou je m'étais mis au sol. Enfin je croyais que c'était un 4.... Ce matin-là, je revenais à ma voiture. Il finissait de manger dans le champ de pois.... et est rentré rapidement au bois alors que j'essayais de l'approcher. Petite satisfaction, il ne m'avait pas aboyé...

Donc, après m'être péniblement équipé, je suis toujours brouillon, j'arrive à me mouvoir vers mon affût.... La chaise est à quelques dizaines de mètre lorsque je vois une chevrette qui rentre au bois a environ 100m de moi...
Je me hisse... m'installe, décompresse... ET ... à 50m de moi pile devant la chaise de battue, une forme brune. Je n'y crois pas, je jumelle... un brocard, bien 5 - 6 cm au-dessus des oreilles mais j'ai du mal à déterminer... 4 ou 6 ou daguet... pfff, il mange de-ci de-là ... tranquille. Il ne m'a pas calculé... génial...

Ce sont de longues minutes qui me font passer de l'euphorie à la déception au gré de ses changements de cap. Finalement je le vois disparaître visiblement en train de rentrer au bois à 60m sur ma gauche… Je pense que ça a duré au moins 20 à 30 minutes !!
Je suis déçu... mais c'est la chasse... Je me dis, surtout pas de manifestation bruyante, ce n'est pas grave mais il pourrait revenir d'ici une heure ou deux ... c'est possible...

J'attends bien moins que ça, une vingtaine de minutes après je découvre une tache sombre.... à 2 m de ma chaise...Je repense au sketch du "Kod" sur le chevreuil qui apparaît soudainement sous le tree-stand .. C'est exactement ça, c'est magique. C'est incroyable, il ressort juste sous moi, franchi le chemin et mange à une petite vingtaine de mètres de moi...mais sur ma gauche ... Je suis gaucher, c'est exactement la zone ou je suis incapable de tirer assis...

Je me décide à me lever, et me mettre à genoux, visage vers l'arbre, le cul qui déborde dans le vide… imaginez la scène…
Tant pis si ce n'est pas orthodoxe, l'important étant de me positionner comme il faut...
En plus, le sieur s'est retourné et est pile en face légèrement sur ma gauche... de face, non pas possible, attend ...

J'arme pour vérifier ma position, oui c'est ok ... mais j'ai un problème d'ancrage, je n'arrive pas à placer ma main derrière mon oreille, c'est quoi ce bazar, j'essaie une fois, deux fois, trop de fois ... Je suis obligé de détendre... et à ce moment-là, l'arc heurte l'arbre... Le brocard sursaute, fait un tour sur lui et .... ME REGARDE .... Je reste immobile. J'ai même mis ma tenue "Feuilles" ... Visiblement ça fonctionne, il se remet à manger...

OUF .... En plus la bonne chose c'est que du coup il est trois quart avant, je corrige mon problème d'armement, arme... et attend, il faut qu'il pivote encore un peu il est trop en avant... oui mais s'il repart, il sera en dehors de ma zone, là je n'ai pas mesuré mais c'est limite à mon avis... Il bouge, pivote... OUIII je peux décocher, tchaaack La flèche quitte mon arc... l'encoche lumineuse me conforte, la trajectoire est bonne, voire idéale.... ça dure une éternité… Elle va exactement là où je ..... Mais que se passe t il ? 

Ma flèche, à quelque mètres du brocard dévie sérieusement sur la gauche et passe.. DEVANT. Non ce n'est pas possible. Tchakk .. je n'entends pas le bruit de coffre, juste un bruit de flèche en terre ... ce n'est pas vrai. Encore un déboire, suis-je maudit ?
Pourquoi cette flèche a dévié à quelques mètres du brocard… je ne comprends pas et le regarde partir en courant... Il fait quelques zig zags et disparaît dans la courbe du chemin ou était parti la chevrette à environ 60m de la chaise... 

Je suis dépité... Ce n'est pas possible... comment est-ce possible... J'ai vérifié mes flèches, j'ai tiré sur mon cube de mousse avec ces lames, je n'ai jamais vu ce comportement à proximité de la cible. Même en temps venteux, j'ai subi le vent et effectivement je voyais les corrections à effectuer mais la déviation se faisait pendant tout le vol pas juste à la fin ... Mais là, rien pas un pet de vent, même moi je n'ai pas pe… non pardon, je m'excuse...

Le départ de la flèche (photo tirée de la vidéo du tir)
Elle file derrière l'épaule


Je jumelle, je vois l'encoche briller dans l'axe où j'ai tiré. Bon au moins, je ne l'ai peut-être pas blessé... Ce serait déjà ça... Mais que s'est-il passé ?
Je suis persuadé que je suis passé devant. Du coup, je décide de descendre tout de suite discrètement de la chaise et d'aller voir ma flèche.
Rien ne bouge... Je me déplace discrètement jusqu'à ma flèche fichée en terre. Je vérifie d'abord la distance par rapport à la chaise.. 21m .. Idéal, le chevreuil devait se trouver à 18 ou 19m... ok ...

Je regarde ma flèche persuadé que je vais la ranger directement dans mon carquoi, dépité... NON, Non pas tout de suite, elle est maculée de sang.. sur toute la longueur et en plus en quantité... Mon cœur tape la chamade ... ET SI ....
Je remonte penaudement sur la chaise pour attendre les 30 minutes.
J'avais regardé ma montre avant de descendre... 6H22

J'étais tellement persuadé d'avoir loupé que je n'ai pas prêté attention à la suite de la fuite de l'animal.. pas grave, j'ai la caméra elle va peut-être me donner des indices...
Non, le visionnage sur le minuscule écran de la "Drift" me montre ... ce dont je me souviens... Le brocard détale, pas au bois, mais reste dans le champ... et disparaît dans le virage à ma gauche comme tout à l'heure...
Bon j'utilise le temps d'attente pour charger la liste des conducteurs de chiens de sang...
Je patiente, je me remémore mon tir… bon sang de bon soir ... que s'est-il passé... si je ne me suis pas posé la question une fois, j'ai dû le faire des milliers de fois ...
Tout était idéal et pendant le vol... le flop !!!! incroyable..

 6h52 Enfin je bouge, je me sors de cette torpeur négative ... C'est la chasse, accepte de louper... voir accepter de ne pas tirer, surtout, surtout ne pas blesser, tu en ressortiras grandi ... Mais quand même .... Non je ne repose pas la question...
J'avais enlevé la lame de ma flèche... la Stricker Magnum avait semble-t-il fait effet... La flèche est plantée dans le sol ou je l'ai retrouvée.. Je me dis 50m… je m'accorde 50m de recherche... s'il y a du sang. Immédiatement je constate effectivement une feuille tachée. J'ai mis la camera en route, je pointe du doigt… ok, je relève la tête ... bon sang, un boulevard de sang se présente à moi ... Est-ce que ... serait-il possible ... tout se chamboule dans ma tête ... mon cœur accélère et je manque de m'affaler à terre... il est touché et très sérieusement...ET SI ...



Je me place à gauche de la piste et regarde, je peux la remonter, cela correspond à ce que j'ai vu sur la camera ... c'est crédible.. Le sang est tantôt très rouge tantôt clair... Que penser de cela... Rien d'autre pas de poils... pas d'os ... Mais la piste de sang, non pardon, le boulevard continue... je suis prudemment.
Mon esprit pédale plus vite que mes jambes et je me permet quelques doutes.. Il ne peut pas être parti dans le pré, il est rentré au bois c'est sur ... mais la piste est là, elle me confirme qu'il a encore bifurqué vers le champ !!!!

Incroyable... J'arrive à la limite de ma zone je dois passer le relais ... à moins que .. je vois une forme...... oui il est là, allongé..

La flèche est passée dans le cou! Les artères sont sectionnées ... je mesurerai la distance par la suite ... 56 pas... Même si un collègue un tatillon jaloux de Pont à Mousson conclu que cela correspond à environ 10 mètres... avec mes petites jambes (hein Fabrice) je pense que la distance de fuite est de l'ordre de 45 à 50 mètres. 

La suite, je donne la dernière bouchée à ce magnifique animal, je me calme, prend le temps de quelques photos et enfin j'éclate, oui c'est mon premier brocard à l'arc ! Je hurle de délivrance, pourvu que personne n'assiste à la scène ... Je m'imprègne de ce moment de recueillement, de respect envers cet animal que je viens de prélever ... 




Merci saint Hubert, merci L'ACAFC, merci aux divers témoignages qui nous prouvent que c'est possible, que la passion peut arriver au bout même si dans de nombreuses situations; on est à un poil de ne pas réaliser le tir ... Mais que d'émotions ...
Je repense à Alice qui m'a accroché lors de cette fête de la chasse à Villafans(70), de l'équipe qui m'a apporté la formation, la passion de cette chasse si particulière ... 

Merci à tous. Ces moments sont tellement fort qu'on ne peut que vous dire MERCI pour la qualité de la formation que vous nous apportez, des entraînements, la passion que vous arrivez tous à nous transmettre, Momo, Yop, Pat, le grand Kod (même s'il râle un peu trop sur les renards..) et tous les autres dont je ne cite pas les noms mais qui sont présents et permettent à cette association de véhiculer des valeurs réelles et sincères.
Je présenterai ce trophée comme le veut la réglementation de la FDC54 et je vous promets que je ferai figurer bien clairement que ce prélèvement l'a été à l'arc ...

MERCI!

Renaud Liehn

7 commentaires:

  1. Super récit, émouvant et plein de passion, félicitations pour ce magnifique prélèvement, oui une flèche de cou ça arrive avec l'émotion on serre trop la poignée ou ??? Mais bravo le film restera gravé dans ta mémoire

    RépondreSupprimer
  2. As-tu finalement découvert pourquoi cette flèche a subitement dévié ? Je ne vois qu'une raison : elle a touché un obstacle. Et pourtant, sur tes photos, ça m'a l'air bien découvert ! :(

    Autre remarque : pas la peine de t'abstenir au 1er juin pour les laisser se reproduire, c'est maintenant qu'ils le font. Mais je ne te l'apprends pas... ;)

    Quoi qu'il en soit, on sent dans ton récit une émotion peu commune ; ça fait plaisir, et ça me rappelle mon premier...

    Félicitations !!!

    RépondreSupprimer
  3. Une autre remarque : fais bien attention aux jolies photos ou Striker Magnum et corde de l'arc sont un peu trop proches...
    Ces machins-là, quand ça fait du frottis-frotta... ;;) =))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le mouvement Pat à une hypothèse et se demande si le brocard n'a pas fait un saut de flèche en se tassant et reculant... Je veux retourner sur les lieux pour voir si la végétation un peu brune et rigide ne serai pas la cause...
      Pour le conseil des cohabitations malheureuses, merci pour le coup d'oeil... Je n'avais pas remarqué que je l'avais posé si proche.. Je ferrai plus attention à l'avenir.
      Et merci pour vos félicitations et encouragements.. C'est clair, j'y repense encore ;-)

      Supprimer
  4. Un saut de corde n'explique pas ton impression que la flèche dévie pendant sa course...

    Tiens-nous au courant...

    RépondreSupprimer
  5. Félicitations Renaud, effectivement un beau récit bien documenté emprunt d'émotions qui nous rappelle les nôtres ! On en redemande.
    Yop

    RépondreSupprimer
  6. Que d'émotions, félicitations !

    RépondreSupprimer

Quand vous publiez un commentaire, voici la marche à suivre :
- Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
- Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL