Accueil


JFO FDC25 : Journées Formation Obligatoire 2021 : le Samedi 21 août 2021 à Gonsans
Lien Album Photo des Trophées ACAFC depuis 2016 Lien Album Photo des Trophées ACAFC avant 2016

lundi 10 décembre 2018

7 ans que j’attendais ce moment ...


Recevoir un message d'un ami, adhérent ACAFC qui vient de prélever son premier gibier à l'arc me procure toujours une joie incommensurable … mais celui de ce dimanche avait une saveur particulière tant c'était mérité, j'en aurais pleuré de bonheur !!! Encore toutes mes félicitations Pitou !!!
Je vous laisse avec le récit de sa première réussite avec l'espoir qu'il y en ait de nombreuses par la suite ...

 Pat

7 ans que j’attendais ce moment

Voulant changer de mode de chasse, mon fils m’a proposé un challenge " - allons chasser à l’arc". Suite à ses conseils et à ses recherches d’une association, nous avons débuté la chasse à l’arc.

Après une adhésion auprès de l’ACAFC et la formation qu’elle organise, j’ai commencé à chasser à l’arc en 2011 et pendant 7 ans, je n’ai rien prélevé…. Mais aujourd’hui 9 décembre 2018, après des mois d’espoir et de persévérance, j’ai réussi mon défi !

Partant me poster, j’aperçois 3 chevreuils à environ 120 mètres. Je tourne à droite pour aller me placer sur le fossé de périmètre d'une grande parcelle de douglas de notre ACCA de Faymont (70).

Arrivé à mon poste, je m’équipe du vêtement fluo Camoléon confectionné par Sandrine.

A peine mon arc préparé, j’entends les chiens qui viennent dans ma direction, et devant eux, une chevrette arrive en pleine course juste droit devant moi à 40 mètres. Elle s’arrête à 25 mètres, tourne ensuite sur ma gauche et s’arrête de nouveau à 20 mètres. Et là, elle commence à descendre en ma direction à 15 mètres, je décide d'armer mon arc, un Matthews TRIAX réglé à 62 livres …elle s’arrête de nouveau, continue de descendre et s’arrête à nouveau à environ 12 mètres (16 pas) en plein travers : je décide, sans trop réfléchir (contrairement aux autres occasions que j’avais eues), de lâcher ma flèche.

Qu'elles ne furent pas mon émotion et ma montée d’adrénaline en entendant le bruit de la flèche traverser et ressortir de l’autre côté de ce magnifique animal…

Qu'elle ne fut pas ma satisfaction de voir cette chevrette accuser la flèche puis tomber à genoux et glisser sur environ 10 mètres et rendre son dernier souffle quasiment instantanément. 

Ma joie était immense d’avoir, au bout de 7 ans, réussi à prélever un animal, mais aussi ma tristesse d’avoir enlevé la vie à cette magnifique chevrette de 24kg; dur paradoxe….

Mon premier coup de téléphone fut pour mon fils Thomas car c’est grâce à lui, à ses conseils et à sa ténacité que j’ai continué à chasser à l’arc : je lui dédie ce premier trophée.

Je remercie l’association des chasseurs à l’arc de Franche-Comté et surtout son président Patrick Morel pour ses conseils, je lui ai envoyé la toute première photo de mon premier animal prélevé.

Un grand MERCI à tous

Pitou





15 commentaires:

  1. Toutes mes félicitations, Pitou !!!

    RépondreSupprimer
  2. Grand bravo le premier grand gibier à l'arc est toujours un moment fabuleux et inoubliable

    RépondreSupprimer
  3. La patience et de regle pour un archer.On en est toujours récompensé.
    J encourage tous chasseur a venir a l arc. Que du bonheur. Je partage ta joie et toutes mes félicitations .

    RépondreSupprimer
  4. Félicitations .... oui c'est toujours un grand moment d'émotion le 1 er celui qui te restera gravé a jamais dans ta mémoire....... mais ceux qui suivront t'en procureront aussi beaucoup, bonne continuation encore bravo

    RépondreSupprimer
  5. Waidemannsheil Pitou! Ton visage sur la photo retrace à lui seul les émotions ressenties. Pour dire la chevrette à l'air plus sereine que toi. Félicitations

    RépondreSupprimer
  6. Félicitations le premier gibier et toujours fabuleux les autres vont suivre ! 😄

    RépondreSupprimer
  7. Félicitations waidmainsheil pitou a bientôt

    RépondreSupprimer
  8. Que du bonheur dans ce récit et ce prélèvement; reçois mes sincères félicitations et j'espère d'autres tirs avant la fin de saison.

    RépondreSupprimer
  9. Waidmann's Heil!!!!
    Le relais est pris, tu as trouvé la bonne méthode pour caresser le père Noel comme il fallait!!! (Seuls les initiés comprendront...)
    Bravo pour tant de tenacité!
    Amitiés,
    SAM

    RépondreSupprimer
  10. Le Père Noël... Ma mère en redemande!18 décembre 2018 à 23:24

    Ce SAM est vraiment un fourbe doublé d'un homo refoulé. Imaginez-vous qu'il me touchait les parties intimes avant chaque chasse pratiquée à Faymont.

    RépondreSupprimer
  11. Toute mes félicitation pour ta ténacité et ton endurance !la chasse à l’arc c’est aussi ça !!!
    Bonne continuation pour 2019
    Amicalement Georges

    RépondreSupprimer

Quand vous publiez un commentaire, voici la marche à suivre :
- Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
- Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL