Accueil


Formation ACAFC 2021 : Formation Théorique à Gonsans le Dimanche 25 avril 2021.

Formation ACAFC 2021 : Formation Pratique à Mandeure le Dimanche 9 mai 2021.

Formation ACAFC 2021 : Epreuves Fin de Formation des Stagiaires + Journée des adhérents et Assemblée Générale à Gonsans le Dimanche 6 juin 2021

JFO FDC25 : Journées Formation Obligatoire 2021 : le Samedi 24 avril et 21 août 2021 à Gonsans



Lien Album Photo des Trophées ACAFC depuis 2016

Lien Album Photo des Trophées ACAFC avant 2016


samedi 28 décembre 2019

Fourrasses : 1er sanglier et gibier à l'arc pour Patrick

Les Fourrasses de Nancy, vendredi 20 décembre 2019

Installé à mon poste, depuis quelques dizaines de minutes, je vois venir dans ma direction deux chevrettes, qui se dérobent. Elles sont méfiantes. J’arme quand la première passe derrière des arbres mais la deuxième remarque le mouvement de l’armement et repartent dans la traque.
Bon, pas grave, et content, j’ai vu du gibier et eu une petite poussée d’adrénaline...
Un peu plus tard, arrive en face du moi légèrement sur ma droite, un, deux puis trois sangliers, ils sont extrêmement méfiants. Ils veulent sortir de la traque, mais avec une infinie précaution. Le premier, un animal d’une trentaine de kilos, prend la coulée qui même à mon poste, s’arrête à 15 mètres de moi dans des broussailles et baliveaux. Il se méfie mais ne me capte pas !
Il démarre pour traverser un petit layon, j’arme, vise et tire. Ma flèche est derrière. Loupé !!! il court très vite, les autres le suivent à vive allure. Je n’ai pas pris assez devant et arrêté mon mouvement, je pense !!!
Il en reste trois qui n’ont pas encore traversé ce petit layon. Je reprends une flèche dans le carquois, me concentre uniquement sur la mise en place de ma flèche, malgré que d’autres sangliers courent devant moi, relève mon arc, arme, et vise un autre sanglier. J’ai l’impression que je mets un quart d’heure pour faire cela. Mon cerveau me dit, “défaut de l’épaule”. Je suis calme malgré tout et concentré sur l’action présente. Je m’applique du mieux que je peux pour que la visette et le pin soit dans la bonne zone de l’animal. Je n’attends pas qu’il traverse le layon et profite d’une petite fenêtre de tir à 12 m de moi pour lâcher ma flèche. J’entends un “Floc” et le “couinement ” la bête rousse, qui bombe le dos à l’impact et court de plus belle.
Je suis confiant même si je sais que ce n’est pas encore gagné !
Ma flèche est plantée dans la terre, je ne bouge pas et me remémore la scène.
Un peu plus tard, les traqueurs arrivent vers moi, j’explique la situation. Je récupère ma flèche qui est rouge et constate du poil resté collé sur le tube. Le chien de Bernard suit la piste et à une cinquante de mètres plus loin, l’animal est retrouvé, les côtes transpercées de part en part.
Je suis super heureux, rassuré de l’issue de cet acte de chasse, et je dois l’avouer, un peu fier de moi. Je viens de prélever mon premier sanglier à l’arc.
 Je tiens à remercier Bernard qui nous accueille “Aux Fourrasses” dans une ambiance chaleureuse, et également Pat et toute l’agréable équipe de l’ACAFC qui nous enseignent, nous guident, nous transmettent leur passion et leur très grand savoir-faire.
Un grand Merci à vous tous.

Patrick SANDOZ








6 commentaires:

  1. Encore et encore waidmannsheil
    Te connaissant depuis Quelques temps et quelques parties de chasses je sais que ce n'est pas ton premier sanglier met à l'arc oui et celui va resté le plus beau pour un long moment. Je t'en souhaite encore plein d'émotions comme celle-ci " Mr Chatard"
    Waidmannsheil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.... Weidmann's dank, à très bientôt...

      Supprimer
  2. Merci Momo, et merci pour tout tes conseils si précieux ...

    RépondreSupprimer
  3. Félicitations et bravo pour ton récit également

    RépondreSupprimer

Quand vous publiez un commentaire, voici la marche à suivre :
- Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
- Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL