Accueil


Formation ACAFC 2021 : Formation Théorique à Gonsans le Dimanche 25 avril 2021.

Formation ACAFC 2021 : Formation Pratique à Mandeure le Dimanche 9 mai 2021.

Formation ACAFC 2021 : Epreuves Fin de Formation des Stagiaires + Journée des adhérents et Assemblée Générale à Gonsans le Dimanche 6 juin 2021

JFO FDC25 : Journées Formation Obligatoire 2021 : le Samedi 24 avril et 21 août 2021 à Gonsans



Lien Album Photo des Trophées ACAFC depuis 2016

Lien Album Photo des Trophées ACAFC avant 2016


samedi 8 août 2015

Une cerise sur le gâteau sous la forme d'un 100ème gibier à l'arc pour un séjour magnifique

Au mois de juin 2015, invité quelques jours à chasser sur son territoire du Loir et Cher (limitrophe Eure et Loir) par mon pote Lolo, j'avais pu faire la connaissance, lors de mes soirées et matinées d'affût de plusieurs brocards. 






Les consignes de Laurent étaient sans ambiguïté, je ne devais flécher qu'un brocard portant 6 bien au-dessus des oreilles ou un trophée atypique ... c'était également mon intention ... 

J'avais jeté mon dévolu sur un brocard en particulier dont le trophée à 5 pointes était assez particulier. J'ai pu le prendre en photo plusieurs fois et l'ai même eu à 20m sans que j'ose décocher ... Laurent qui m'accompagnait dans mes sorties a pu constater ce soir-là les effets sur moi de la retombée d'adrénaline et les tremblements conséquents que cela provoque sur mon organisme ... heureusement que ce n'est qu'après l'action ... Il faut dire que là, j'étais particulièrement "monté dans les tours" quand le brocard approchait de notre échelle. 




A la fin du séjour de juin, repartant bredouille, je lui donnais rdv quelques semaines plus tard.

Début Août, retour en Eure et loir chez Lolo, le rut bat son plein. Laurent me conseille vivement de ne pas tirer le premier venu car il a eu connaissance de plusieurs beaux brocards portant 6 à moins de 100m de mon affût ... mais il n'a pas revu celui que j'ai surnommé "Monsieur 5", puis par la suite "M5" (Avec Laurent, nous avions pris l'habitude de donner un p'tit nom aux brocards dont nous avions l'occasion de voir régulièrement  )

1er affût : c'est un feu d'artifice !!! il y a des chevreuils partout ... ça cours, ça gueule, ça couine ... c'est féerique, je n'avais jamais assisté à pareil spectacle et c'est entre 6 et 11 chevreuils que je verrai lors des 5 ou 6 premiers affûts. 
M5 sera plus discret au début, je l'apercevrai discrètement lors du 2ème affût le soir et Sandrine qui m'accompagnait ce soir-là a pu néanmoins le prendre en photo.


Le lendemain matin, il ne lâchera pas d'une semelle une chevrette qui semble proche d'être en oestrus ... mais il ne s'approchera jamais à moins de 40m. 


Le soir, sur le conseil de Laurent, je troque l'échelle d'affût pour me positionner sur un petit mirador autour duquel M5 évolue la plupart du temps. Manque de chance, nous sommes surpris à notre arrivée, il était déjà dans le champ d’éteules avec sa chevrette,  je ne les reverrai pas de la soirée. Cela dit, malgré l'inconfort du siège du mirador, j'ai pu faire de jolies photos de chevrillards, de lièvre et d'un sanglier à 60 m en fin d'affût ... sympa !!!







Pas de trace de M5 le lendemain matin, j'imagine que la folle nuit passée avec la chevrette sans doute devenue fertile, l'a mis "sur les genoux" ... . En fin d'affût, alors que je suis moi-même à genou en train de faire du réaménagement intérieur du mirador en déplaçant les tablettes, j'ai la surprise de voir arriver à travers le filet camo, un joli brocard portant 6 qui viendra passer à 30 cm du pied de l'échelle du mirador ... je n'ai même eu le temps de le prendre en photo avant qu'il rentre dans le bois duquel le poste d'affût est adossé... jolie vision !!!

Lundi soir, 6ème affût, Laurent propose qu'on aille se poster plus tôt que d'habitude, en effet, la veille quand il est arrivé à son tree-stand, "Rocco" (petit brocard daguet courant en permanence après toutes les chevrettes du secteur) était déjà en "activité" ...  

A mon arrivée près du mirador, dans une trouée dans la haie, j'aperçois M5 de l'autre coté de ce qui aurait du être une culture à gibier mais s'apparente plutôt en l'état, à un espace aride avec un pied de maïs tous les 15m ... il est en train de faire le tour du proprio afin de laisser quelques marques olfactives, histoire de rappeler qui est le patron du secteur ... je monte dans le mirador discrètement ... je sais qu'à l'issue de son tour du champ et des haies qui l'entourent, M5 passera devant moi ... en effet 10mn plus tard le voilà qui arrive dans la grande herbe en longeant la culture, le palpitant commence à franchement s'affoler, je fais quelques photos puis saisi mon arc ... 


il s'approche toujours, j'ai déjà choisi l'endroit où je décocherai, il devrait être dans les 18m environ (je n'avais pas le télémètre lors des affûts précédents et n'avais pas pensé à mesurer en arrivant aujourd'hui et pour cause ...). 

Arrivé à l'endroit choisi, j'arme et décoche alors qu'il est au pas de plein profil !!! Flatchhh !!!! la corde à heurté ma shaggie provoquant un grand bruit !!! quel con d'avoir voulu tirer assis pour ne pas être vu ... 
M5 a sursauté, a fait 2m et regarde dans ma direction, puis un peu partout ailleurs ... je suis incapable de savoir si je l'ai touché mais au vu de sa réaction, ça n'en a pas l'air ... Il s'éloigne doucement et rentre dans le bois quelques mètres plus loin. Je suis dépité !!!! Il est 18h10 ...

J'averti Laurent par sms, il veut que je m'assure de mon loupé, je descends donc discrètement 30 mn plus tard et vais ramasser ma flèche ... intacte et vierge de tout indice ... j'ai bel et bien loupé ... 

Désabusé, j'essaie d'analyser la cause de mon échec ... je télémètre la distance réelle et m'aperçois qu'il était en réalité à 22m (je sais que mes tubes lourds pourtant poussés par 68# commencent à descendre à partir de 18 - 19m) + le frottement de la corde sur ma shaggie ... je suis passé dessous !!! 

La suite de l'affût sera un échange de sms avec Laurent de l’opportunité de changer de lieu d’affût ... puis je recevrai des messages du style, je cite "VDM : Aujourd'hui j'ai loupé le brocard tant convoité parce que je n'ai pas voulu lever mon cul du siège ... VDM". Auquel je répondrai que la VDM ne sera complète que si je manque également un sanglier le même soir ... ☺

19h55, avachi, les 2 jambes allongées à l'horizontal sur le banc du mirador, je poursuis la rédaction de ma prose smartphonique quand soudain un mouvement attire mon regard dans le bois à ma droite ... du roux, c'est un chevreuil ... il avance, c'est lui !!!! 

Doucement je pose mes jambes au sol, saisi mon arc pendant qu'il s'avance et descend dans le fossé afin de sortir dans le pré devant moi. Dans le fossé,il disparaît de ma vue, je me lève et arme ... mais aussitôt il remonte en courant le talus en sens inverse ... " - c'est foutu" me dis-je, " - il m'a senti". L'animal s'arrête un peu plus loin, masqué ... il avance encore et à ma grande surprise, je constate que c'est une chevrette !!! C'est dingue, il y avait une chevrette couchée dans le fossé à moins de 10 m de moi ... soudain M5 réapparaît et remonte également dans le bois en marchant, profitant d'un endroit dégagé, je décoche alors qu'il est à 17 m en 3/4 arrière ... il bondit, fuit dans le bois, et s'arrête une vingtaine de mètres plus loin, je le vois vaciller puis il disparaît de ma vue en même temps qu'un bruit de chute se fait entendre... la Striker Magnum, telle la grande faucheuse, à fait une fois de plus, son oeuvre destructrice ...     
   
Je préviens Laurent qui arrivera quelques minutes plus tard et c'est ensemble que, 30 mn après le tir nous rentrons dans le bois pour le découvrir allongé à l'endroit où il avait quitté ma vue ... 










Sentiments partagés, la tristesse de savoir qu' M5 n'est plus ... que je ne le verrai plus courir pour défendre son territoire ... et la joie d'avoir fléché mon 100ème gibier à l'arc et 50ème grand gibier... et quel gibier !!! 



Merci Lolo pour toutes les émotions que tu me permets de vivre ...  et merci à mon p'tit coeur pour y participer aussi ...       

 Pat           
   

4 commentaires:

  1. Encore Félicitations pour ton 100ème Gibier ;-)
    Superbe récit, vraiment captivant!!!
    Lors des affûts que nous avons fait ensemble j'ai pu faire de magnifiques rencontres et assister à de très beaux spectacles,
    merci à toi pour tous ces moments passionnants ;-)

    Sand' (Ton pt cœur)


    RépondreSupprimer
  2. Hé bien félicitation ! j'espere que tu auras de meilleurs retours que pour mon premier renard LOL
    Je cours encore apres mon premier grand gibier et ce ne sera pas cet été que cela arrievera mais bon... magnifique récit, persévérance et lecon d'humilité, patience .. comment on dit déjà: abnégation, enfin là c'est autrui qui a pris cher ;-).
    Renaud

    RépondreSupprimer
  3. Félicitation autant pour ta réussite que pour le récit. Espérons que l on en aura d autres a lire. samuel R

    RépondreSupprimer
  4. 100 FELICITATIONS ssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

    RépondreSupprimer

Quand vous publiez un commentaire, voici la marche à suivre :
- Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
- Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL