Accueil


Formation ACAFC 2021 : Formation Théorique à Gonsans le Dimanche 25 avril 2021.

Formation ACAFC 2021 : Formation Pratique à Mandeure le Dimanche 9 mai 2021.

Formation ACAFC 2021 : Epreuves Fin de Formation des Stagiaires + Journée des adhérents et Assemblée Générale à Gonsans le Dimanche 6 juin 2021

JFO FDC25 : Journées Formation Obligatoire 2021 : le Samedi 24 avril et 21 août 2021 à Gonsans



Lien Album Photo des Trophées ACAFC depuis 2016

Lien Album Photo des Trophées ACAFC avant 2016


jeudi 28 janvier 2016

Loi biodiversité : la contribution des chasseurs reconnue au Sénat



Le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages vient d’être voté ce mardi 26 janvier 2016 au Sénat en première lecture à une très forte majorité, par 263 voix pour, et 32 contre.

La Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) tient à saluer l’excellent travail des sénateurs de toutes les sensibilités politiques pour aboutir à un texte pragmatique et de bon sens. La FNC a apprécié l’engagement personnel de la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, qui a pris en compte les attentes légitimes des chasseurs, afin que ce texte reste un projet de loi centré sur la biodiversité.

Le monde de la chasse se réjouit que tous les amendements anti chasse disparaissent de ce texte grâce la mobilisation efficace des sénateurs, à l’initiative du président du Groupe chasse et pêche du Sénat, Jean-Noël Cardoux, avec Pierre Charon, pour Les Républicains, de Claude Bérit-Débat et François Patriat pour le PS, et d’Alain Bertrand et Jacques Mézard pour le groupe RDSE, avec le soutien de la ministre.

Les chasses traditionnelles reconnues par l’Europe et le Conseil d’Etat sont confortées, et en particulier la chasse aux gluaux qui avait provoqué la colère de tous les chasseurs de France.
Toutefois, les sénateurs sont allés beaucoup plus loin pour modifier en profondeur la loi de 1976 sur la protection de la nature en insérant le principe de conservation de la biodiversité par son utilisation durable, et en faisant des usages de la nature une nouvelle finalité du développement durable.

Conformément aux engagements du Président de la République François Hollande, l’ONCFS ne sera pas intégré dans l’Agence Française de la Biodiversité, afin de préserver l’originalité de la filière chasse. Le modèle français de la gestion de la chasse est envié dans toute l’Europe, avec un pilier associatif fédéral composé des fédérations départementales et régionales des chasseurs, un pilier étatique avec l’ONCFS et une interprofession réunissant tous les opérateurs économiques (Interprochasse).

Avec plus de 3,6 milliards d’euros et près de 30 000 emplois non délocalisables, la filière chasse est reconnue par les sénateurs de tous les Groupes politiques comme un véritable atout pour le développement durable des territoires ruraux.
Des amendements soutenus par la Commission des Affaires économiques à l’initiative de Sophie Primas, et par la Commission de l’Aménagement du territoire et du Développement durable du Sénat, confortent le rôle de la filière chasse comme partenaire incontournable de la défense de la biodiversité ordinaire.

Le débat sur la séparation possible des activités de police judiciaire de l’environnement qui pourraient être confortées à l’ONCFS et celles de la police administrative qui pourraient être affectées à l’Agence Française de la Biodiversité fera l’objet d’une large concertation avant la seconde lecture au Sénat.


3 commentaires:

  1. Tout enthousisame doit être tempéré par les circonstances, le système législatif imposé une relecture et un nouveau vote chez les députés qui peuvent revenir en arrière...
    Walt and see...
    Les lobbyistes doivent être en pleine activité dans les camps de chasseurs car celui des zoolâtre ne s'avoue pas encore vaincu!

    RépondreSupprimer
  2. Ils ont déblatéré par ailleurs un tel volume d'imbécilités que la nature a du souci à se faire parce que ce n'est pas avec cette bande de bras cassés qu'elle va être sauvée...

    RépondreSupprimer
  3. Le kod est déjà sortit de sa léthargie hivernale. C'est preuve que le climat se réchauffe!

    RépondreSupprimer

Quand vous publiez un commentaire, voici la marche à suivre :
- Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
- Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL