Accueil

Formation ACAFC : Formation théorique à Gonsans le Dimanche 1er Mai 2022
Formation ACAFC : Formation Pratique à Mandeure le Dimanche 22 Mai 2022
Formation ACAFC : Epreuves de fin de formation + Assemblée Générale à Gonsans le Dimanche 26 Juin 2022
FDC25 : JFO le samedi 20 août 2022 à Gonsans 

Photos des Trophées ACAFC depuis juin 2022 >

jeudi 25 novembre 2021

1ère battue péri-urbaine à l'arc à Nancy pour la saison 2021-2022

 

Cette première battue aux Fourasses de la saison 2021-2022 avait un gout particulier. En effet la saison dernière avec toutes ses particularités dues à la crise sanitaire, nous avait privé des repas conviviaux et de l'ambiance générale associée. Oui Mais la première battue 2020 avait été mémorable.
Du coup forcément, l'attente était tout aussi palpable ce vendredi 1er Octobre 2021...
Mais la musique n'allait pas être aussi mélodieuse.
Les deux première traques permettaient de lever des sangliers mais peu de postés (voir aucun) ne voyaient d'animal.. pire, personne ne pouvait tirer ne serait-ce qu'une flèche...
Triste ouverture de saison.. Alors que nos fidèles arpenteurs des lieux .. Antoine et Florentin ne pouvaient que nous assurer de la présence des animaux tant leur assiduité a été couronnée de succès avec un prélèvement d'un sanglier chacun à l'affut ...


Bref. 3eme traque et nada, queue de chique. rien..


Pour moi l'année dernière a été particulière ... des tirs, des prélèvements en demie teinte (un non retrouvé, un volé et un retrouvé mais mangé par les renards).
Cette année, je me suis dit que j'utiliserais mon affut miroir.
J'ai bien un tree-stand, mais étant responsable de ligne et me trouvant souvent contre le grillage, je ne me sentais pas de le prendre avec moi.
J'ai donc décidé cette année d'utiliser cet accessoire acheté il y a quelques années..



Bien m'en a pris, même si son utilisation n'est pas si magique...
En Effet, la dernière traque arrivait à son terme... Et soudain, un sanglier déboule dans la haie à une vingtaine de mètres de moi.
Trop impulsif, je me lève en armant… Erreur, il me détecte et s'esquive, quand j'ai fini d'armer, il est dans les baliveaux en fuite… impossible de décocher !!!
Mais il s'arrête un peu plus loin... Temporise et décide de sortir à découvert en fuite par rapport à moi de biais. Je décoche une flèche mais elle doit passer devant car il prend la perpendiculaire et rentre au bois...La flèche est retrouvée ensuite sans aucune trace...
Forcément je suis sous tension, et deux animaux déboulent. Je n'ai pas encore commencé à encocher une nouvelle flèche...
Ils s'empilent devant mon affut, font demi-tour à la vue de leur reflet et déguerpissent...
J'arrive enfin à saisir une flèche, 3 sangliers arrivent à leur tour et ont la même réaction, mais ces 3 là semblent perdus, et s'arrêtent pile à l'endroit où j'avais fixé ma zone limite de tir... Il y a des baliveaux, des destructeurs de flèche...
Un se présente de travers, il ne bouge pas, écoute... J'encoche ma flèche, j'arme.... J'entraperçois un triangle de baliveau, l'épaule est juste derrière à environ 15m maxi, je sais que je peux passer dans cet espace mais je dois me décider vite. S'il repart, les deux autres vont suivre, ils sont arrêté à coté de cul.. pas tirables...


Je me souviens m'être dit pendant que j'armais : "Ne bouge pas, reste comme ça", la décoche est finalement quasiment dans la foulée... Tchoooque... Grouiiiiikk .. L'animal a pris la flèche, il est au sol, pivote autour d'un tronc pour se dégager de ce corps étranger, il grogne.. pivote.. Après quelques instants, j'ai l'impression qu'il essaie de repartir, je prends ma dague et le sers... Difficile action mais il faut abréger ses souffrances. Que d'émotions.


C'est une belle clôture de battue qui achève le travail des traqueurs, de ceux qui s'occupent du territoire. Même si l'ambiance n'a pas été vraiment au rendez-vous, l'esprit reste toujours intact de vivre un moment inoubliable, mémorable et toutefois partagé. Car sans les traqueurs, sans les habitués qui "soignent" le territoire et sans tous les postés qui font vivre la battue, rien n'est possible. Et tous ces facteurs m'ont permis ce joli prélèvement de début de saison et j'en souhaite de nombreux autre a tout le monde.   
 
A bientôt

Renaud Liehn


 

2 commentaires:

  1. Ca a l'air efficace, ce Ghostblind. Félicitations à toi !!!

    RépondreSupprimer
  2. Félicitation Renaud avec en plus le son et l'image ! Ne faudrait il pas orienter l'affut miroir plus en direction du sol pour éviter le refus des animaux à leur reflet ?

    RépondreSupprimer

Quand vous publiez un commentaire, voici la marche à suivre :
- Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
- Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL